vendredi 14 septembre 2018

MicroCrédit au Cambodge

"Pierre-Marie Rivière, jeune entrepreneur français arrivé au Cambodge il y a six ans, a développé depuis 2017 une start-up qui a pour pari de révolutionner la microfinance au Cambodge. Décryptage.

Le microcrédit au Cambodge révolutionné par une start-up française !

Aujourd’hui, l’octroi de microcrédits est entrecoupé de très nombreux d’intermédiaires entre le prêteur et l’emprunteur, ayant pour résultat des taux d’emprunts particulièrement élevés, autour de 28% au Cambodge, ce qui correspond à la moyenne mondiale. Avec la désintermédiation et le soutien organisationnel aux institutions de microfinancement, #DApact envisage et a même prouvé grâce à plusieurs pilotes que ces coûts de financement peuvent être divisés par trois, et par conséquent rendre le microcrédit plus accessible....
La mutualisation des risques au cœur du mécanisme
#microFinanceCambodge 

 Investissement immobilier au Cambodge
 Investissement immobilier au Cambodge

Lire la suite de l'article ..>>

Investissement immobilier au Cambodge ..>> 
Voir nos biens au #cambodge ..>> 

mercredi 5 septembre 2018

La folie du bitcoin

#HORIZON s'est spécialisée dans l'investissement foncier international. Cette approche ne doit pas interdire aux investisseurs de faire preuve de curiosité, notamment en s'intéressant aux investissements alternatifs ou "contrariens", tels que les crypto-monnaies ou les métaux précieux ou rares. 
Il est nécessaire de diversifier les actifs, et si possible d'éviter les sentiers battus. Nous y reviendrons prochainement.
#FranceTVinfo nous explique la folie autour du bitcoin
Un bitcoin, cette monnaie numérique apparue en 2009, vaut aujourd'hui une petite fortune.
Comment, pourquoi ? On vous explique...



"C'est le nouveau mot à la mode chez tous ceux qui s'intéressent à la finance : le #bitcoin. A la mi-décembre 2017, huit ans après sa création, la monnaie numérique vaut plus de 14 000 euros. Sa valeur a même été multipliée par 10 en moins d'un an. Et depuis dimanche 10 décembre, le bitcoin a fait ses débuts en bourse. Pour l'occasion, franceinfo vous explique comment le bitcoin est devenu la plus importante de toutes les crypto-monnaies.

On peut désormais parier sur son évolution et son avenir. Créée par le mystérieux Satoshi Nagamoto en janvier 2009, la monnaie est en train d'être récupérée "par les institutionnels", explique l'économiste Philippe Herlin, contacté par franceinfo, alors qu'elle était, jusqu'ici, surtout utilisée par des particuliers.

"Blockchain" et "mineurs", socles du bitcoin
Contraction des mots anglais "bit" ("unité d'information") et "coin" ("pièce de monnaie"), cette monnaie décentralisée, c'est-à-dire non régulée par une banque centrale, repose sur la "blockchain". Derrière ce terme se cache en fait "l'historique de toutes les transactions depuis le début du bitcoin", expose Philippe Herlin. Pour vulgariser ce concept qui peut paraître obscur, il donne cet exemple : "Vingt personnes veulent créer une nouvelle monnaie. Chacune reçoit 10 unités monétaires et chaque transaction est inscrite sur un grand tableau, ainsi tout le monde peut suivre la trajectoire de la monnaie et voir ce que chacun possède".

 Accompagnement investissement foncier international
 Accompagnement investissement foncier international
Dans cet écosystème, chaque transaction est contrôlée par le "mineur" qui, derrière son ordinateur, vérifie la validité et la trajectoire de ces échanges en réalisant des calculs de plus en plus chronophages et énergivores. En contrepartie, le mineur est rémunéré par de nouveaux bitcoins.

Cet écosystème, sans banque, basé sur des échanges entre individus ("de pair à pair") fait le succès de la monnaie. Tout comme sa rareté.

Un nombre limité de bitcoins en circulation
Aujourd'hui, on estime qu'ont été émis entre 16 et 17 millions de bitcoins. On approche donc des 21 millions de bitcoins, nombre maximum d'unités prévues lors de la création en 2009. "On parle même d'or numérique", précise Philippe Herlin. Cette rareté fait qu'actuellement "tout le monde en veut", estime Victoria Castro, journaliste spécialisée en crypto-monnaie pour le site Numerama.com, contactée par franceinfo. Selon elle, "il n'est pas fou de vouloir acheter du bitcoin".

Cette monnaie bénéficie actuellement de "l'effet de réseaux", selon Philippe Herlin : "C'est le même décollage qu'ont connu Facebook ou internet, tout le monde se dit qu'il faut y être". Mais attention, cela reste de la pure spéculation financière et peut donc s'avérer risqué. Alors miracle boursier ou bulle en puissance ? Le bitcoin n'a pas encore levé tous ses secrets."
Source www.francetvinfo.fr

Horizon conseil ..>> 
Aide investissement international ..>>
Investissement immobilier étranger ..>>